facebook

instagram

Mon panier
Aucun article

logo-lamarquezone

» » » » Véhicule de collection Benoit Brisefer "Les taxis rouges" Aroutcheff ARPE01
Véhicule de collection Benoit Brisefer Les taxis rouges Aroutcheff ARPE01
Zoom

UNE QUESTION SUR CET ARTICLE ?

Partager :

Véhicule de collection Benoit Brisefer "Les taxis rouges" Aroutcheff ARPE01

Reference -arpe01
Note moyenne : 2 avis
année d'édition :
2012
auteur(s) :
Peyo
tirage limité :
266 exemplaires
numéroté :
oui
largeur :
40 cm
matière :
résine / métal
Produit en stock
889.00 €
Quantité 
+
-
Ajouter au panier
Description
Notes et avis

 

Résine, bois, métal.

Personnages sculptés par Thierry Pollaud.

Véhicule sculpté par Alain Rodriguez.

 

Peyo, qui n’a pas que schtroumpfé toute sa vie, démarre, au début des années 60, le premier album de sa nouvelle série, « Benoît Brisefer ». Dans cet album intitulé « Les Taxis Rouges » Benoît lutte contre une bande de malfaiteurs qui, sous le couvert d’une compagnie de taxis, prépare le casse de la ville. Benoît pratique, au fil des cases, diverses « tortures » sur automobile ; le retourné, l’encerclé, l’écrasé et l’épaulé-jeté de taxis rouges. C’est ce dernier mouvement que nous avons retenu pour faire rentrer Benoît Brisefer dans la collection Michel Aroutcheff.

Rien d’étonnant de voir dans une case de BD un petit garçon soulever par-dessus sa tête un énorme taxi. Mais plus surprenant est de pouvoir l’admirer en 3D. Magie de la sustentation ?
La figurine résine de Benoît Brisefer, pesant 40 gr, est-elle aussi forte que son modèle sur papier pour soulever par l’arrière un véhicule Aroutcheff de plus de 3 kg ?


L’astuce ? Au moulage, une barre métallique plate de 4 cm de large est incluse dans la résine, sur toute la longueur de la chaussée. Une partie, pliée selon un angle de 110°, ressort à l’avant sur 5 cm de long. Une fente de cette dimension, prévue dans la calandre du véhicule, permet de l’emmancher sur la partie saillante de la barre qui en devient invisible. Le taxi rouge tient tout seul. Des aimants néodymes  dans la chaussée et dans les chaussures de Benoît permettent de positionner délicatement la figurine sous le véhicule et de donner l’illusion qu’elle soulève le taxi...


Alain Rodriguez, papa, entre autres, des DS et Aronde, a fidèlement reproduit le taxi. Thierry Pollaud s’est chargé de la sculpture des personnages.
 

 

© Peyo-2012-Licensed through IMPS (Brussels)
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Véhicule de collection Benoit Brisefer "Les taxis rouges" Aroutcheff ARPE01 (2 avis)

- Posté le mardi 11 août 2015 par Frederic CC
Rapide, tel que présenté sur le site
- Posté le samedi 24 janvier 2015 par Carine M
Magnifique ensemble. Service La Marque Zone impeccable. Merci.
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut